Le saviez-vous ? #3 champignons

En plein cœur de l’automne vient l’heure des conseils pour de belles promenades dans les bois !

Cette saison est, à mon humble avis, la plus épanouissante en matière de balades et de petites découvertes fortuites au milieu de la nature. C’est pourquoi pour vous aider à y voir plus clair, nous allons aujourd’hui parler des champignons et de leur incroyable organisation.

Pour certaines personnes il s’agit peut-être d’une évidence, mais beaucoup ne savent pas que les champignons ne sont pas uniquement constitués du « chapeau extérieur », mais qu’ils constituent en réalité tout un réseau souterrain : le mycélium.

Ce dernier leur permet entre autres de communiquer entre eux, mais aussi avec la végétation environnante, de se déplacer, se nourrir… Les champignons sont aussi et avant tout des organismes vivants complètement fascinants, et on trouve de tout parmi les quelques 100 000 espèces différentes recensées ! Des avec des chapeaux exubérants ou d’autres tout timides, des comestibles ou des mortels, des hallucinogènes, des bioluminescents… certains sont si bizarres qu’il ne semblent pas réels !

Dans son livre Fan club des champignons, Elise Gravel nous en fait découvrir une sélection, en plus d’une multitude de conseils pour partir à la cueillette !

Laissez-moi vous en présenter quelques uns.

Lactaire indigo

Ce curieux champignon bleu en forme d’entonnoir a la particularité de « saigner » un liquide bleu peu rassurant ! Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, celui-ci s’avère comestible. Assurez-vous cependant de le faire vérifier par un pharmacien avant toute consommation !

Panelle styptique (Panellus stipticus)

Il brille ! Il en fallait au moins un parmi la multitude de champignons bioluminescents qui existe. Cette variété n’est phosphorescente qu’en Amérique du Nord.

Attention, je sais que cette douce lumière féérique semble inoffensive, mais ce champignon n’est pas comestible. « Info dans l’info », certains scientifiques étudient actuellement la possibilité d’utiliser les propriétés de ces champignons pour créer de nouvelles façons d’éclairer la nuit. Si vous avez légèrement baigné dans les jeux vidéos (entre autres Skyrim, Rayman, Animal Crossing…), qui n’a jamais rêvé d’une lampe de chevet champignon ?

Clathre rouge (Clathrus ruber)

Ce champignon, délicieusement nommé Cœur de sorcière, ou Lanterne du Diable pour les intimes, n’est contrairement à ce qu’on pourrait croire pas toxique. Attention, il n’est cependant pas comestible pour autant !

Mais si vous avez la chance d’en croiser un sur votre chemin, vous pourrez l’admirer ou vous prêter au jeu d’imaginer quelle sorte de petite créature fantastique aurait pu être enfermée dans cette cage dentelée, qui lorsqu’elle se désagrège, diffuse une odeur de cadavre. Charmant !

Hydne Hérisson (Hericium de erinaceus)

Comment ne pas citer ce champignon qui ressemble à se méprendre à un ENORME POMPON.

En plus d’être absolument magnifique selon moi, c’est un champignon très rare qui présenterait de grandes vertus pour stimuler la mémoire, et donc dans la prévention de la maladie d’Alzheimer par exemple.

Cloître d’Archer (Anthurus archeri)

Et pour terminer notre sélection, encore un autre champignon infernal qu’on croirait tout droit sorti de Stranger Things. Celui-ci est affublé de deux surnoms sympathiques : Les doigts du diable, ou encore le Champignon Pieuvre. En effet, on croirait une main décharnée sortie de terre pour nous attraper les pieds !

La substance noirâtre que l’on voit collée sur ses branches s’appelle la gléba, c’est à l’intérieur que se trouvent les spores du champignons (et c’est aussi ce qui lui donne cette odeur cadavérique que l’on sent bien souvent avant même d’apercevoir le champignon).

christopheguitton.wordpress.com

En vous baladant, il peut parfois vous arriver de tomber sur des champignons disposés en cercle, c’est surprenant ! On appelle cela des ronds de sorcière. Autrefois ce curieux phénomène était attribué aux démons, et incantations de sorcières, mais maintenant nous sommes capables de comprendre qu’il ne s’agit en fait que de la croissance circulaire du mycélium qui voit son diamètre s’étendre de quelques centimètres chaque année !

Si le sujet des champignons vous intéresse, je vous conseille également de vous plonger dans l’excellent documentaire Fantastic Fungi disponible sur une plateforme de vidéo à la demande ou à la location, ou encore le documentaire Les champignons pourront-ils sauver le monde ? disponible sur le réseau des médiathèques.

Si vous décidez d’aller à la cueillette aux champignons, attention aux risques d’intoxications ! Voici la marche à respecter pour éviter tout incident.

Bon courage, et si vous voyez un champignon qui ressemble à cela, ne vous en approchez SURTOUT pas !

http://www.senscritique.com

Un petit air à notre clathre rouge non ?

A bientôt et bonnes balades !

Clarisse (de Viry)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :